?

Log in

Ouais the Wild Things Are !

mar. 30e, 2009 | 05:04 am

Suite à ce jeu de mot dont la réalisation, contre toute attente, ne m'a pas stérilisé sur le coup et maudit ma famille sur 7 générations (ou alors l'a fait discrètement, sans les rires machiavéliques et la foudre de circonstance), je me dois à présent de parler un peu de Where The Wilds Things Are.



Lien | Envoyez un commentaire {4} | Share

Un peu de lol en boîte

fév. 26e, 2009 | 04:09 pm

Bon, je suis en train de retooler ce livejournal.

D'ici peu, le titre et le layout devraient changer, modulo ma flemme habituelle, et je lui donnerai une vertu thématique plus centrée.
J'ai commencé ce travail en retirant toutes les notes uniquement personnelles (mais en laissant celles avec des bubulles, paske j'aime bien mes bubulles).

En attendant que ça arrive, voici une vidéo que j'ai connu il y a un certain temps, et donc n'ai probablement pas partagé avec les gens qui passent ici.
Tous ceux qui ont joué à un ou plusieurs J-RPG devraient apprécier.

C'est assez long (40 minutes), mais l'avantage du streaming, c'est que vous arrêtez et y revenez quand vous voulez \o/

Lien | Envoyez un commentaire {2} | Share

In a world where...

fév. 11e, 2009 | 03:43 pm

In a world where the stakes are high, and death can make you dead...



Donc c'était moi qui découvre bien en retard les vieux buzz ultra connus.

Lien | Envoyez un commentaire {1} | Share

Extase Spatiale

nov. 21e, 2008 | 04:14 pm

Pask'ils ont dit qu'ils me retireraient ma licence de geek si je ne le postais pas, voici le lien vers les trailers du prochain Star Trek

Alors le 1 est connu depuis quelques mois, et d'ailleurs il est pas terrible.
Le 2 est fait de lulz concentré !
Bon, j'aime pas (du tout) ce que JJ Abrams fait en général (Alias en particulier), alors je pense que je n'aimerai pas ce film non plus, mais bon. J'irai le voir quand même.
(En plus, je ne serai pas assez fan pour comprendre les éventuelles références et tout ce qui tourne autour de l'univers.)

Par contre, j'admets que Zachary Quinto dans le rôle de Spock n'est pas le pire choix de casting. Il a l'air de porter la coiffure ringarde et les oreilles kitsch à merveille.

Mais ce qu'il y a de génial avec cette bande annonce, c'est qu'elle est open source !
Oh, une seconde... Toutes les bande annonce sont Open Source :P

Et donc, des fans savent comment s'amuser et amuser la terre entière.


PS : Le titre de ce post est la VF du titre du film porno basé sur Star Trek. Comme ça vous vous cultivez.

PPS : Je faisais tarder le post de critique de Fallout 3, et à force de faire des posts intermédiaires, LJ m'a perdu mon brouillon, donc puisque c'est comme ça, je ne ferai pas de note sur Fallout 3. Na. De toute façon, la fin était pourrite.

Lien | Envoyez un commentaire | Share

Rétablir l'équilibre

nov. 21e, 2008 | 03:12 pm

Pask'au vu de ma note précédente, on pourrait commencer à apprécier ces créatures du démon, mais NON !

LEARN THE TRUTH ! IT COULD SAVE YOUR LIFE !
Tags:

Lien | Envoyez un commentaire {1} | Share

1, 2, 3, SOLEIL !

nov. 20e, 2008 | 09:22 pm




Pask'un peu de cute, c'est toujours bieng.

(Merci à Daelf.)

Lien | Envoyez un commentaire {9} | Share

WTF ? (=What The Fallout)

nov. 6e, 2008 | 10:36 am

C'est quoi cette fin minable ? o_O
J'ai joué 50 heures et rempli probablement la moitié des quêtes existantes, toutes en mode "je suis krô gentil et adorable, aimez-moi et devenez heureux", tout ça pour avoir une fin aussi pourritose ?

Déjà le "twist" final est vraiment inutile et minable.
Ensuite, la cinématique de conclusion est terriblement creuse. Normalement, je m'attendais à une description de l'évolution de chaque lieu que j'avais visité et transformé, au fil des années qui allaient suivre (comme dans les 1ers Fallout !). Là, j'ai eu droit à une sorte de résumé ultra simpliste de ce que j'avais fait "Le Vault Dweller a été gentil. C'est bien.", avec uniquement 2 images de plus pour rajouter la conséquence d'une quête (assez secondaire). o_O
Je l'ai regardée 3 fois, chaque fois avec un léger détail de fin qu'on peut déterminer juste à la fin. Dans tous les cas, c'est pas terrible, et ça manque profondément de caractère.
(Oh tiens, je crois qu'il y a une 4e combinaison faisable... J'vais tenter ça)

En plus, j'ai fini tout ça SANS trouver le chien qui était un des arguments du jeu... Je lis dans la wiki qu'il est dans un lieu où personne ne m'a jamais demandé d'aller. Rencontre aléatoire déterminée par les déplacements, quoi.

Bon, je ne considère pas avoir complètement terminé le jeu. Déjà, je vais chercher à compléter le max de quêtes Gentilles avec ce perso, puis je vais refaire un nouveau perso cette fois-ci complètement ivol et trop brute.

Ensuite, ça serait sympa de faire un perso tourné sur les compétences de voleur/assassin (méchant ou gentil ou neutre ? dur à déterminer).

Bref, un jeu qui a une bonne durée de vie quand même... En espérant que ça sera aussi fun à rejouer que ça a été la première fois.

Bientôt, la critique complète !

Lien | Envoyez un commentaire {4} | Share

Kidnappé.

nov. 3e, 2008 | 04:00 pm

Peut pas parl%$ lo°@temps.
Conn¨£ion faibl€.

Voilà, je profite d'un moment de stabilisation.
J'ai disparu de la circulation, et ne reviendrai que dans un temps indéterminé. J'ai été enlevé et ils ne sont pas prêts de me relâcher, il semble.
Je vous écris pendant un de mes rares moments de lucidité. Je suis à Washington, en l'an 2277. La branche temporelle de ce monde a divergé de la nôtre dans les années 50, l'esthétique et le mode de vie américaine se sont figés dans ces années-là malgré l'évolution de la technologie.

Une 3e guerre mondiale, atomique, qui a duré quelques heures, a ravagé le monde. Après avoir quitté l'Abri anti-atomique Vault-Tec, où se cachent encore des dizaines de réfugiés dans une autarcie totale depuis 200 ans, je cherche à présent à retrouver mon père dans un monde cruel.
Les risques ? Radiations omniprésentes (dans la nourriture et la boisson, aussi), mutants, animaux agressifs, pillards, entre autres.

Mes pas m'ont mené à la ville de Megaton, un empilage de tôles sur les bords d'un cratère provoqué par une bombe nucléaire qui n'a pas explosé... et qui est toujours là, vénérée comme un Dieu par un courant religieux local o_O

Puis après avoir aidé un groupe de cannibales qui se comportent comme des vampires à se réintégrer avec la société, je suis entré dans la ville même de Washington, pour trouver la ville de Rivet : un navire brisé en deux, protégé des pillards par son pont amovible et l'eau radioactive qui l'entoure.

Entre temps, j'ai aidé Three-Dog, le fou idéaliste qui dirige la seule chaîne radio potable de la ville, Galaxy News Radio. Informations générales et musique à la mode qui occupent pendant les longues marches parmi les ruines.
J'ai aussi rencontré pas mal de croisés de la Fraternité de l'Acier, qui tentent à leur façon hautaine d'apporter un peu de stabilité à la zone.

Mais on dirait que je vais devoir quitter le centre-ville, la piste de mon père s'en éloignant drastiquement. Cependant, avant de faire cela, je vais aider une mercenaire récemment alliée à voler la déclaration d'indépendance des états unis, pour quelques capsules (oui, la monnaie est constituée de capsules de bouteilles de Nuke Cola, même si l'on peut trouver quelques rares dollars pré-guerre).

Je crois que la fenêtre de stabilité pour cette communication inter-réalité va se terminer. Je vous abandonne donc. Ce monde est trop énorme, je n'ai pas le temps de chercher un moyen de retour. Je crois bien que mon ancienne vie est derrière moi et que jamais je ne reviendrai.

Dites à Sandrine que je l'aime toujours.

Et dites-le aussi à toutes les autres.

Lien | Envoyez un commentaire {10} | Share

Day Break, fin

oct. 27e, 2008 | 01:08 pm

Bin je conseille cette série à tous ceux qui aiment les ambiances de polars avec des intrigues ultra ficelées et des tiroirs qui n'arrêtent pas, sans jamais (trop) être aberrants.
Bon, j'avoue que sur la fin, j'ai trouvé 2 ou 3 éléments un peu gros, un peu trop "effets d'annonce", mais sur toute une série d'une telle complexité d'écriture, je reste quand même bien impressionné.

Bon, on remarque que tous les fils ne sont pas complètements conclus, probablement pour laisser la possibilité d'une suite (sur laquelle je me serais précipité, je crois bien ^^), mais l'histoire est suffisamment bouclée pour qu'il n'y ai pas de réel sentiment de frustration.

Sauf ptêt à propos de l'explication de la boucle temporelle, sciemment légère (c'est le moins qu'on puisse dire).

Le créateur de la série s'appelle Paul Zbyszewski, et je vais voir ce qu'il a scénarisé d'autre, histoire de découvrir si j'apprécie autant le reste de son boulot.

Lien | Envoyez un commentaire | Share

Day Break

oct. 25e, 2008 | 08:15 am

Fini de regarder le 7e épisode, et j'aime toujours bien.
Bon c't'un peu bizarre sur certains points depuis 1 ou 2 épisodes, mais vu que le héros s'en rend compte, on peut espérer que tout est très bien pensé en fait ? ^^°

Par contre, j'en ai marre des fichiers mal encodés qui saccadent ! C'est vaiment insupportable. Si l'épisode 8 n'était pas comme ça, probablement que je continuerais à regarder ^^°
Grr grr et re-grr !

Edit : J'apprends que puisque les derniers épisodes n'ont été diffusés que sur le net (en tout cas à l'époque où ceux-ci ont été encodés), c'est pour cela que leur qualité est moins bonne.
Donc je dois me taper encore 6 épisodes en mode mauvaise animation ? Raaaah ça va me gâcher le plaisir !! Trop injuste !

Lien | Envoyez un commentaire | Share